Bailleurs

Le Fonds français pour l'Environnement Mondial (FFEM)


Au service de la politique française de coopération et de développement en matière de protection de l'environnement mondial, le FFEM subventionne des projets de développement durable en rapport avec les accords multilatéraux environnementaux (AME) signés par la France.

Le FFEM est un dispositif bilatéral dédié à la protection de l'environnement mondial dans les pays en développement.

Il est l'un des instruments de la politique française de coopération et de développement en matière de changement climatique, de biodiversité, d'eaux internationales, de dégradation des terres (incluant la désertification et la déforestation), de polluants organiques persistants et de protection de la couche d'ozone.

Agissant depuis 1994, il s'inscrit dans les priorités stratégiques de l'aide française. En cohérence avec son homologue multilatéral, le Fonds pour l'environnement mondial (FEM), ainsi qu'avec l'action de l'aide française au développement, le FFEM confère à la France une plus grande marge de manoeuvre pour financer des investissements et des réalisations concrètes, axés sur le développement économique et social dans les pays en développement.


Le ministère des Affaires étrangères de la France

Le développement durable et le climat comptent parmi les cinq priorités sectorielles de l'aide publique au développement française. Depuis plusieurs années, la France a renforcé son action internationale dans ce domaine, en s'appuyant au niveau bilatéral sur son principal opérateur, l'Agence française de développement (AFD - voir plus bas), qui gère le tiers de l'aide publique au développement française, mais aussi sur le Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM) et sur des opérateurs techniques tels que l'Institut de recherche et développement (IRD), l'Agence de l'environnement et de la ma&icric;trise de l'énergie (ADEME) ou la branche internationale de l'Office national des forêts (ONF).

Source : site Internet du MAE


L'Agence française de Développement (AFD)


Etablissement public au coeur du dispositif français de coopération, l'Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l'Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Entre 2005 et 2010, l'AFD a octroyé 8,1 Mds€ de financements à la lutte contre le changement climatique. Ce développement a été possible par la croissance de l'activité de l'AFD et son orientation de plus en plus marquée vers le financement du développement durable et d'investissements participant à la lutte contre le changement climatique. L'AFD est aujourd'hui l'une des institutions financières internationales majeures dans la lutte contre le changement climatique, avec plus de 10 % des financements publics internationaux. Elle est associée à l'IDFC (« International Development Finance Club »), qui regroupe 19 institutions internationales, régionales et nationales de développement de grands pays, dans le but d'échanger sur les bonnes pratiques et de promouvoir la coordination dans les domaines du développement durable et de la lutte contre le changement climatique.

Source : sites Internet de l'AFD et du MAE


La Région Réunion.

Lire la note de présentation des actions de La Réunion dans les domaines du développement durable et de la lutte contre le changement climatique.